Oh tiens, une revenante ? (Top 3 de l’été)

gqar_z

Mon dieu mais ai-je complètement délaissey ce blog pendant les congés d’été ? (Oui je me suis prise juin, juillet et aout comme vacaciones mais j’ai le droit). Non, je ne suis pas morte dans un crash d’avion, non je n’ai pas été enlevée par les martiens et non, je n’ai pas non plus été assassiné pour me retrouver planquey dans un tapis et finir ma vie au fond des bois où l’on mettrait le feu à mon cadavre. Tu la sens la référence séries. Après avoir senti le monoï pendant trois mois, pris des couleurs (faux j’ai toujours le teint Mortitia et en plus j’ai plus pris de couleurs en faisant une croisière éphémère d’une heure avec ma familia plutôt que mes vacances dans la pampa en Corrèze #cherchelerreur). Alors ça y est certains se disent « oui elle revient pour nous racontey sa life etc. etc. » EH BAH NON. Pourquoi non ? Parce que ma vie fut aussi trépidante qu’une le premier chapitre du Seigneur des Anneaux (qui n’a jamais détestey l’herbe à pipe après ce chapitre ?) et donc voilà.

Alors je vous résume ma vie en ce petit paragraphe fort intéressant des familles parce que bon, tu veux savoir, tu veux du potin, t’aimes ça, t’aimes te délecter de la souffrance des gens, hein hein hein ? Alors pour commencer OUI, je n’ai plus de mecs. Voilà finito le Carlito, il est à l’égal du souvenir que j’aurai de cette relation : à la décharge (et si tu veux en savoir plus laisse un petit commentaire j’ferai une vidéo spéciale décéption amoureuse que faut-il évitey pour ne pas se faire prendre pour une courgette et ça me fera un peu de soutien). Ah mais parce que lui, il a eu la palme d’or du connard au festival des « je prends les gens pour des cons. » Bref je ne m’étends pas sur le sujet, je pars à la dérive comme Rose sur sa putain de planche et donc next. OUI, j’ai échoué au concours du CRPE telle une baleine sur la plage. Mais je retente ma chance cette année, alors crossed tous tes fingers même ceux des pieds car cette fois CEY LA BONNE. Et oui, je suis actuellement SDF (et SAF aussi –sans amis fixe-) mais il se pourrait que je reprenne un logement incessamment sous peu. Donc tu as vu que ma vie était officiellement de la grosse merdasse et tu t’en délectes en buvant ton thé et en mangeant des chips –laisse cette main loin de ce paquet, tu vas avoir de la cellulite- et on passe au sujey de cet article.

A SAVOIR MON TOP 3 DE… BAH TOUT EN FAIT.

Dans cet article ma courge, tu vas avoir le top 3 des séries (oui parce que j’ai plus de vie amoureuse et sociale donc j’en ai bouffey de la série) et de la filmasse parce que j’ai dépensé tous mes sous pour alley au cinéma. Pour la musicas et la beautey, ça viendra soon, soon je te le promets (dès qu’on aura changé de saisons sans doute ou que j’aurai enfin coupé cet immense poil que j’ai dans la main). Alors passons aux séries ma biche et j’vais partir de la fin pour arrivey à l’apothéose de mon top 3. Des séries que j’ai mangey cet été.

NUMERO 3 : Preacher

tumblr_static_tumblr_static_7756icorw4sogc00wswwwowcc_640

Donc si t’habites dans ton trou ou alors que tu n’aimes pas ce genre de séries où l’on se retrouve dans une petite ville avec des habitants antipathiques, un prêtre alcoolique et sociopathe, un vampire qui te lance une punchline à chaque apparition et une héroine que t’as l’impression qu’elle s’est prise un camion dans la tronche dès que tu la vois (tu me diras elle a des yeux de rat crevé aussi), Preacher qu’est-ce que c’est ? DES COMICS.

trollface

Voilà. Je t’ai trollé, je suis fière de moi, je retourne à ma série. Donc non Preacher c’est l’histoire Jesse Custer, un prêtre campé par le très sexy Dominic Cooper (mais si le mec torse nu dans Mamma Mia –non ce film n’est pas une référence #nullité, le roi dans WoW –où il joue encore avec la grognasse- ou le méchant dans Need For Speed.) Bref lui, je vais t’en reparler soon, coming soon. Donc Jesse qui a un passé de merde avec un père un peu bizarre, des antécédents plus que discutables est un prêtre dans une petite ville qui nous fait penser à Bon Temps (#trueblood) et où les habitants sont tous des énormes trous du cul. Un jour alors qu’il est en taule pour une bagarre, il rencontre Cassidy qui est un vampire trop cool avec un accent à couper au couteau et ils deviennent bro 4 life. Puis comme par hasard, il y a son ex qui débarque en mode « il faut tuer Carlos » Mais qui est Carlos ? REGARDE SI TU VEUX SAVOIR. Et ce cher Jesse avec son regard de braise va se découvrir le pouvoir de faire plier les gens à sa volonté rien qu’en leur disant quelque chose (poor Eugène). Et donc comme il se rend compte que son pouvoir c’est de la merde et qu’il veut voir Dieu, il va partir à sa recherche avec ses deux compagnons en mode road trip. Bref, cette série est un véritable bijou rien que par rapport au personnage de Cassidy et surtout au niveau visuel car grand dieu que True Blood m’avait manqué et je peux rapidement retrouver cette ambiance avec cette nouvelle série. Donc ça sera un bon 15/20 car elle traine un peu sur la lenteur mais je pense que dans la saison 2, ça va péter sa mère ma poule ! Donc va regarder et dis-moi ton avis.

NUMERO 2 : Gotham (oui j’ai un RER de retard)

gotham

Alors Gotham, je suis celle qui me suis terrée dans mon trou pendant un moment. Oui, je suis un fan (groupie plutôt) de Ben à cause de Newport Beach mais j’avais tenté de regarder et je me suis stoppée à l’épisode 4 juste avant que ça ne devienne intéressant. Tout ça parce que le personnage de Selina ne m’intéressait pas et que le bébé Bruce était insupportable. Mais rien que pour Alfred, Jim et Fosh Mooney parce que mon dieu, cette femme est magnifique. J’avais commencé à écrire une critique qui faisait six pieds de long et véritable éloge à cette série car ce n’est pas tant l’ambiance gothique, les personnages tous aussi tarés les uns que les autres (pauvre Barbara) mais j’ai eu un réel coup de cœur pour cette série que je trouve revigorante après les fiascos de DC (Batman VS Superman et Suicide Squad). Donc je ne peux qu’applaudir DC Comics pour cette superbe série qui gagne à être vu au fur et à mesure qu’elle avance (contrairement à Marvel’s Agent of Shield qui s’essouffle et Daredevil avec son charisme digne d’une huitre.) Alors si vous êtes fan de Batman et que vous arriverez à dépasser les chefs d’œuvres de Nolan (Ben Affleck est quand même le SEUL acteur à faire le job dans Batman VS Superman), il faut voir Gotham ne serait-ce que pour les personnages de Nygma (bébé chat) et du Pingouin qui sont grandioses et les acteurs fabuleux. Saison 1 : 14/20 (je me suis vachement ennuyée tout de même) et saison 2 : 16/20 (magnifique, splendide, un chef d’œuvre).

NUMERO 1 : EX AEQUO Penny Dreadful & Stranger Things

Je n’ai qu’une chose à dire : MERCI NETFLIX.

oh-my-god-thank-god-gif

Penny Dreadful

Alors je sais, ce sont deux séries bien différentes. L’une d’elle est brillamment menée par une Eva Green très en forme et qui vient tout juste de tirer sa révérence (paix à ton âme) après trois saisons plus que parfaites. Penny Dreadful est tout ce que j’aime puisqu’elle mélange tous mes mythes favoris : Dracula, Frankeistein, Dr Jekyll et Mr Hyde et j’en passe. Avec un casting en or : Eva Green donc, Josh Hartnett dont le talent n’est plus à prouver et Timothy Dalton (James Bond, Doctor Who). Petite mention spéciale à Billie Piper et le bébé Dorian Gray qui nous livrent des performances au-dessus de tout. L’univers de la série est magique, gothique à souhait sans pour autant devenir gore. On arrive à entremêler les plus personnages fantastiques jamais crées comme Victor Frankeistein et Dracula dans une même série et je ne peux que y attribuer un quasi sans faute (excepté la saison 2) avec une note globale de 19/20. Pour tout vous dire, j’en ai encore les yeux qui brillent rien que d’en parler. Donc si vous n’avez pas encore vu cette série mais allez-y. Allez regarder et dites m’en des nouvelles. Et pour ceux qui aiment le fantastique je peux également vous conseiller Hemlock Grove, autre série de Netflix qui a tiré sa révérence cette année mais qui n’est pas trop mal non plus.

stranger20things20titles

La seconde Stranger Things est plus dans le cadre de la science-fiction et du macabre. A croire que Wynona Rider (Beetlejuice pour les incultes) aime ce genre d’atmosphère. Son fils disparait du jour au lendemain. Alors qu’on croit à une fugue, elle est certaine qu’il a été enlevé et à côté une jeune fille au crâne rasé apparait plus mystérieuse que jamais en la personne de Onze (Elfe). En parallèle, des évènements surnaturels très effrayants surviennent en ville et ainsi on se retrouve captivé par cette série qui nous laisse sur notre fin après seulement huit épisodes. C’est très court et on en redemande. J’en redemande. Les acteurs sont encore une fois tous plus géniaux les uns que les autres, la BO nous plonge dans les années 80 et même l’ambiance pour ceux qui sont comme fans (bien que je sois née juste après cette période) et on en devient rapidement nostalgique. Wynona Rider m’a époustouflée dans son rôle de mère quasiment au bord de la folie avec son fils –le plus grand- qui est un léger crush pour moi car je le trouve très attachant. Même la bande de gamins est attachante. Donc je mets la même note que Penny Dreadful avec un 19/20 et j’espère que la saison 2 sera aussi bonne que la première.

AU NIVEAU DES FILMS :

NUMERO 3 : Camping 3

maxresdefault

Je sais ce que vous vous dites « quelle beauf » mais en vrai, j’adore Franck Dubosc. Je pense avoir vu tous ses films, et je suis même allée le voir deux fois en spectacle. Alors que je fus profondément déçue de Camping 2 alors que le 1 est désormais devenu culte, il me semblait impossible de ne pas aller voir le 3. Cependant, je tiens à dire que je ne suis pas de celle qui aime aller voir des suites au cinéma. Je ne suis pas par exemple allée voir les visiteurs 3 au cinéma trouvant le concept trop vieux et les acteurs peu crédibles tandis que dans Camping 3, on retrouve l’ambiance du premier. Il faut savoir que le premier film de base est l’adaptation d’un des sketchs de Franck Dubosc dans Pour toi Public et donc, ce n’est pas forcément un chef d’œuvre du cinéma mais il y a un bon point que l’on peut lui accorder cependant, il nous fait rire. Le 2 m’a fait grimacer tandis que le droit j’étais au bord des larmes tellement je n’en pouvais plus. Et pour cause qu’on a eu un casting plus que parfait. Prenez une bande de trois jeunes qui arrivent en co-voiturage avec Patrick, pensant tomber sur une nana pas trop mal lotie (il ne change pas le Patrick, il veut toujours pécho) Un Paulo qui se remet d’un divorce et nous fait une crise d’identité, un Gérard Jugnot qui ne sort pas trop de son rôle de vieux con dans Baby Sitting et une Michèle Laroque mémère à son chienchien et ça donne de très bons sketchs et on rigole pendant le temps que ça dure en ayant passé un bon moment. N’oublions que 2016 fut une année particulièrement lourde en France avec les attentats par exemple et les Français n’avaient pas trop le moral. Là, Camping arrive à nous arracher un fou rire et c’est pour cette raison que je le classe en numéro 3 avec la note de 15/20.

NUMERO 2 : Comme des bêtes

295113

Il s’agit du dernier film que j’ai vu au cinéma et je dois dire encore une fois que je n’ai pas été déçue et pour cause qu’on se demande tous ce que font nos animaux quand nous ne sommes pas là. En ce qui me concerne, je possède deux carlins comme Mel et mon chat a le même comportement que Chloé (oui mon chat sait ouvrir les frigos et mange tout ce qu’elle trouve dedans) donc forcément, je devais le voir. Et j’ai passé un bon moment. Toute l’action ne se passe que sur une journée à savoir le lendemain de l’arrivée de Duke. Il n’est plus à noter qu’Universal fait de très bons dessins animés comme Moi Moche et Méchant 1 et 2 et après l’échec des Minions que je considère comme mauvais, ça fait plaisir de voir qu’ils ont relevé le niveau. Le doublage français est parfait puisqu’on retrouve les acteurs montants du cinéma français avec Philippe Lacheau (Babysitting 1 et 2), François Damiens (La Famille Bélier) Florence Foresti (qu’on ne présente plus) etc. Et en plus à l’inverse de Zootopie qui nous présente un lapin adorable, ce dernier est PSYCHOPATHE accompagné d’un cochon et d’un bulldog anglais. Donc, mes poulets si vous aimez les animaux autant que je les aime (bien que j’ai eu peur des serpents) et que vous aimez également les bonnes intrigues qui ne se prennent pas la tête (un nouvel arrivant arrive, je suis égoïste, je veux m’en débarrasser et on se retrouve en galère) il faut voir ce film qui est très drôle et un bon divertissement. Note finale : 16/20 car le scénario est un peu du déjà-vu.

NUMERO UNO : Le livre de la Jungle

a-livre-de-la-jungle-640x468

On continue sur du bon divertissement puisqu’il est déjà sorti en DVD mais j’ai adoré ce film. Et je l’ai revu avec plaisir. Donc je ne vous présente plus le speech. Mowgli est trouvé bébé dans la jungle, donné à Rashka la louve pour qu’elle l’élève sauf que le retour du tigre Shere-Khan pousse Mowgli a quitté la forêt pour aller chez les hommes. Sauf que Disney s’est pris quelques libertés comme dans Cendrillon et on se délecte de ce film qui est tout bonnement magnifique au niveau visuel. Les animaux sont superbement bien faits, les intrigues très drôles (comme celle avec Baloo campé par un Lambert Wilson plus que parfait ou un King Louie avec Eddy Mitchell en fond) mais attention, il peut faire peur. Tandis que Maléfique m’avait subjugué et m’a fait apprécier Angelina Jolie, Cendrillon m’a fait détester Lily Evans que je trouvais trop niaise, le livre de la Jungle m’a réconcilié avec le dessin animé. Donc certes je ne m’étends pas trop car j’ai encore un film à vous présenter après mais je tire mon chapeau à Disney et j’ai hâte de voir le prochain, La Belle et la Bête qui me réconciliera peut-être avec Emma Watson ? (je ne l’aime qu’en Hermione) 19/20.

dcooper_gq_14jun11_642

Et enfin, je tiens à vous parler d’un dernier film qui sera sans doute une belle découverte pour les cinéphiles comme moi. Il s’agit de The Devil’s Double. Alors, je ne vais pas vous mentir, j’ai commencé à regarder ce film pour Dominic Cooper car il a un regard de braise mais je suis restée subjuguée par son jeu d’acteur. Alors le pitch c’est quoi ? Il s’agit de Latif qui ressemble à s’y méprendre à Oudaï Hussein fils du redouté Saddam. Il est alors engagé (de force) pour faire son double, le remplacer alors que ce dernier ne peut pas être à deux endroits à la fois et embrigader dans un monde d’horreur et de vice. Alors je trouve ça impressionnant le fait qu’un acteur puisse camper deux rôles aussi différents. Celui de Latif qui est droit dans ses bottes, bien sous tous rapports et qui est un bon soldat contre Oudaï, riche fils à papa qui a fait subir les pires atrocités à son peuple et prend les filles pour du bétail. On se retrouve pris dans ce monde malsain pour rester sur sa fin à la fin du film. Pour tout vous dire, je l’ai vu à la fois en VF et en VO (sans sous titres) et j’en suis toujours bouche bée. Alors, je vous invite à regarder ce film sous-estimé qui mérite largement une meilleure renommée que plusieurs daubes sorties cette année (coucou Suicide Squad et sa Cara Delevigne. Je ne juge pas le Joker de Leto ne l’ayant pas assez vu à l’écran) et je lui mets la même note que le livre de la Jungle à savoir un 19/20.

Donc si vous avez des séries à me conseiller, des films que vous avez vus (comme je serai curieuse de connaitre vos avis sur Star Trek) allez-y ! Je ne suis pas très difficile.

En espérant que vos vacances fussent bonnes,

Que la force soit avec vous

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s