Une braise sous la cendre, TAHIR Sabaa (coup de ♥)

giphy

Ça y est le mois de décembre a enfin commandé et dans 3 jours, je serai à Paris pour le salon du livre et de la presse jeunesse qui se tient à Montreuil –mais je vous réfère à ma vidéo pour savoir comment tout ceci se déroulera et je vous laisse le lien pour y aller-. Aujourd’hui, je reviens de nouveau avec mes impressions sur le premier tome de la saga d’Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir dont Lunabookaddict qui en vantait largement les mérites sur son instagram. Elle en est tellement folle qu’elle possède également les versions VO qui je dois l’admettre sont magnifiques mais nous en France, nous avons que des livres moches. Je pense notamment au dernier Harry Potter que je possède en version originale et qui est dotée d’un hardback et pas la version française. 21€ pour la version souple contre moins cher pour la version anglaise. Hier, j’ai tenu dans mes mains le screenplay des Animaux Fantastiques et je l’ai reposé mais j’avouerai que ce dernier me fait de l’œil tellement il est magnifique. Bref, je m’égare.

Mais la braise sous la cendre, de quoi ça parle ?

une-braise-sous-la-cendre-640961

« Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. »

Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment. »

Je sais ce que vous allez dire : encore une saga cucul avec une héroïne et un héros mais pas du tout. La romance est largement laissée au second plan, quasiment inexistante puisque Laïa n’est animée que par une chose : sauver son frère. En effet, dès le début du roman Sabaa Tahir donne le ton puisque le frère de notre héroïne se fait enlever par les masks et incarcéré dans une prison. On ne le reverra plus de tout le roman et le fait d’avoir assisté à un évènement plus que tragique pousse notre héroïne à aller jusqu’au bout de ses idées c’est-à-dire prendre contact avec la résistance et sauver son frère.

D’un autre côté, on retrouve Elias. Le bel Elias qui n’arrive pas justement à se faire à sa situation de Masks et qui préfère vaguer à sa guise. J’ai eu du mal à accrocher au départ avec ce personnage que je trouve très hypocrite. Mais après on comprend ses motivations puisqu’il est le fils de la plus grande connasse de tous les temps. Mais elle, on a envie de la gifler à sang du début jusqu’à la fin.

Mais dans quel contexte évoluent nos héros ? Je dirai que c’est un peu une dystopie puisque le monde est plongé dans l’empire (hello Star Wars) qui a pris le pouvoir et fait des érudites en esclavage. Bref, on se retrouve donc avec des débilos qui ont pris le pouvoir. J’ai pensé à Star Wars, La Belle et La Bête puisqu’on discrimine Belle car elle lit des romans. Enfin, voilà le topo. Laïa qui n’est pas une érudite pourtant se retrouve esclave de la commandante et donc elle est forcée de rencontrer Elias. Elias qui est accompagnée d’Hélène qui a trop tendance à suivre les ordres. Leur duo m’a fait penser à celui de Thomas et de Theresa dans Le Labyrinthe mais ça j’en ai largement parlé dans une vidéo.

tumblr_n6j74gjwk31sh0yuao1_500
Mon Elias ♥

J’ai aimé être plongé dans ce roman qui se lit assez vite. C’est écrit gros, le style est fluide, l’auteure maitrise son univers. J’espère pouvoir me procurer le second tome rapidement et comme vous vous en doutez, j’ai eu un réel coup de cœur pour ce roman et je lui mettrai la note de 17/20 car ce roman me rappelle Aladdin le dessin-animé et comme j’ai envie de lire Les contes des Mille et Une Nuits, voilà voilà.

Et vous, est-ce que vous l’avez vu ?

Aimez-vous ce genre de romans ? Ce genre d’univers ?

Je vous embrasse et vous retrouve bientôt pour une nouvelle lecture.

Que la force soit avec vous

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s