All I Want For Christmas, BLAINE Emily

giphy12

Hier, je n’ai pas publié d’article donc pour me faire pardonner, aujourd’hui vous allez en avoir deux. Alors comme ma PAL de cold winter n’a pas échappé à mes fidèles lecteurs, je reviens aujourd’hui sans surprise avec un roman que j’ai lu dans le cadre de ce challenge. Il s’agit de mon premier que j’ai lu juste après La Boiteuse dans le train du retour du SLPJ. Autant j’ai énormément de retard sur ma chaine car je n’ai pas encore publié mon bilan lecture du mois de novembre. Et pour une fois, je suis à jour dans mes chroniques. Contrairement au mois d’octobre où je n’en ai fait qu’une. Bref trêve de bavardage. Je reviens avec mon tout premier Harlequin All I Want For Christmas d’Emily Blaine. J’en avais parlé avec des filles au salon du livre qui m’avait rassuré sur le style d’écriture de l’auteur et je reste cependant très mitigé. Mais je vais vous expliquer pourquoi.

De quoi parle ce roman ?

« Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël. Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien. Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée… »

Alors petit tour des personnages, on nous présente Emma comme étant une sorte de Bridget Jones à la française et j’avoue avoir apprécié ce détail. Pour une fois qu’un roman se passe en France. Ensuite en ce qui concerne l’identité du fameux brun, on l’apprend trop rapidement à mon goût et j’ai trouvé l’histoire d’amour trop facile et qui va beaucoup beaucoup trop vite. Il y a un manque d’approfondissement dans la psychologie des personnages et j’ai l’impression que l’auteure se perd parfois. Elle en oublie qu’Emma est réfractaire à l’amour et à l’idée de finir comme ses amis. Alors pourquoi se laisse-t-elle aussi rapidement tomber dans les bras de grand brun ? Je n’en ai absolument aucune idée.

tumblr_ochln8xgkj1rymr5wo1_500
J’avais l’image du brun à chaque avancée dans l’histoire.

Alors certes, les membres de son groupe d’amis sorte la carte de l’évidence mais j’ai trouvé ça trop gros. Les scènes de sexe peuvent gêner les lecteurs ou les lectrices mais il ne faut pas oublier que c’est un peu la spécialité d’Harlequin. En gros, je pense que je ne vais pas épiloguer plus longtemps sur ce roman. L’histoire d’amour est sympathique, le personnage masculin un peu cliché dans ses attentions et semble tout droit sorti de la marmite d’une sorcière visant à créer l’homme parfait. Soyons honnête mesdames, il est rare qu’on croise un Sebastian Stan à chaque coin de rue. Je lui ai mis la note de 14/20 parce que même si j’ai trouvé l’histoire trop cliché, j’ai apprécié ma lecture. Je voulais quelque chose de léger et je fus servie.

Et vous l’avez-vous lu ?

Qu’en avez-vous pensé ?

Je vous laisse.

Je vous embrasse

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s