Le bonheur au pied du sapin, JACOBS Holly

giphy14

J’ai décidé de continuer dans le cold winter challenge puisque nous sommes le 10 décembre et qu’actuellement, j’ai déjà 3 de mes romans sur les 17 prévus. Je sais que je vais sans doute aller trop vite car il ne faut pas oublier que le challenge dure deux mois et certes j’ai plus de livres dans la catégorie « La magie de noël » mais je suis en vacances à partir du 17 décembre et donc je pense que je vais dévorer pas mal de livres. Après tout en un mois, j’ai lu mes 14 romans prévus du Hallowctober bien que je ne me sois pas du tout tenue à jour au niveau de mes critiques. Mais comme je l’ai dit hier, je vais sans doute me rattraper pendant les vacances de noël puisque partant dans une contrée lointaine où internet ne sera pas installé, il faudra que je publie mes articles en avance. #3615mavie. Ceux qui me suivent sur instagram ou sur livrAddict savent que j’ai mis en pause mes lectures du cold winter pour me lancer dans d’autres mais le sujet viendra bien assez tôt quand j’aurai fini de lire les livres en question.

Aujourd’hui, je reviens avec un livre assez chouette (et on reste dans la catégorie Harlequin, comme quoi) avec un livre d’Holly Jacobs, Le bonheur au pied du le sapin et je dois vous dire que je l’ai adoré. Ce qui n’était pas le cas du précédent. Je l’avais apprécié mais je n’avais pas été plus enthousiaste que ça bien que comme je l’ai dit dans mon précédent article : l’histoire est sympa, facile et donc on se laisse aller.

Mais ce livre, de quoi est-ce qu’il parle ?

51ly6j2i5ql-_ac_ul320_sr208320_

« Prénom : Maeve. Profession : ange gardien.

« Je ne peux pas sauver le monde, mais je peux essayer. » Telle est la devise de Maeve. Alors forcément, lorsqu’une terrible tempête de neige amène à Valley Ridge une famille en détresse, elle n’hésite pas à lui offrir l’hospitalité. Déjà, elle n’a plus qu’une idée en tête : aider les Myers à se loger dans une jolie maison, remplie d’amour… avant Noël ! Hélas, si tout le monde dans la petite ville lui propose de l’aide, Maeve se heurte vite à Aaron Holder. Aaron, son nouveau voisin qui, non content de compromettre ses plans, ne semble absolument pas prêt à se laisser gagner par l’esprit de Noël… »

Donc on suit l’histoire de Maeve, une vieille fille surchargée qui habite dans une toute petite maison, passionnée de lectures et qui aime aider son prochain. Alors ce qu’il faut savoir c’est que Le bonheur au pied du sapin est une réédition de Retour à Valley Ridge donc ceux qui l’ont déjà lu, faite attention. Mais bref, je me perds un peu. Reprenons le fil de l’histoire. On suit Maeve que j’apprécie énormément car elle est rousse. Oui, il m’en faut peu en fait. Elle est rousse et en voulant aider Boyd et sa femme enceinte ainsi que Carl, elle va rencontrer Aaron. Aaron qui remplace son oncle qui est parti en vacances au soleil. Lui, il vient de Floride, un peu brute et il va en sorte faire mauvaise impression à Maeve. Cette dernière se met en tête de réaliser un projet quasiment impossible et va demander de l’aide à tout le village, Aaron compris, pour le réaliser.

81cakxuqmel

J’ai trouvé cette histoire assez touchante en soi parce que Maeve est un personnage qui aime tout faire par soi-même, n’ose pas demander de l’aide et comme dans La bibliothèque des cœurs cabossés, Valley Ridge s’avère être une vraie communauté. J’apprécie le fait que tous les habitants s’enchainent pour qu’on puisse en apprendre un peu plus sur le passé de chacun et non seulement sur celui de Maeve. La romance entre Aaron et Maeve est très amenée et ne va pas trop vite comme celle du précédent ouvrage que j’ai lu. On prend plaisir à les voir se déchirer, se repousser pour finalement s’aimer. Je ne spoile rien, j’expose juste des faits. Enfin parlons de la petite famille qui vit dans son camping-car. Leur situation est tout à fait actuelle. Avec le taux de chômage qui n’a jamais été aussi haut, ils se voient contraint de vendre leurs biens pour aller s’installer ailleurs. La femme est enceinte et devient rapidement amie avec le personnage principal. On a le cœur serré devant leur histoire et j’avouerai avoir une certaine empathie.

gif-king-2e8af0ad24f9cc4057e7d72867394500

Par contre, je tiens à signaler en toute connaissance de cause que ce livre ne peut pas convenir à tout le monde. En effet, les éditions Harlequin s’adressent avant tout à un public féminin. Je pense notamment à mes grand-mères qui lisaient ce genre de romans lorsque j’étais plus jeune. J’avais moi-même un certain mépris pour ce genre de romans que je qualifiai de cucul et de trop simplet pour moi. Cependant, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Certes, ce livre s’adresse aux personnes qui aiment les téléfilms de M6, TF1 et j’en passe mais il nous permet de nous faire passer un bon moment avant les fêtes de noël. Je suis moi-même une fervente adepte des téléfilms de noël et je n’ai qu’une hâte : être en vacances pour en regarder avant de déguster mon morceau de foie gras la veille de noël. Ce livre est donc à découvrir car certes, il a des aspects un peu simplistes et l’héroîne nous fait parfois lever les yeux au ciel mais c’est une très jolie lecture.

giphy13

Je lui mets donc la très jolie note de 17/20 car pour moi, j’ai adoré suivre les aventures de Maeve et d’Aaron.

Et vous avez-lu ce livre ?

Avez- vous le même genre de lectures à me conseiller ?

Je vous embrasse

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s