Peter et Elliott le dragon, un film qui fait passer un message assez fort.

giphy20

Quoi de mieux ce jour de noël que de vous parler d’un film de Disney ? Comme certains le savent j’ai beaucoup aimé les dernières réalisations du studio (Cendrillon, Le livre de la jungle et Maléfique) et vouant un culte (avec Pierre) à Lindsey Stirling, j’étais obligée de regarder ce film. Au début j’avouerai avoir eu quelques réticences car il s’agit là d’un remake d’un vieux film de 1977. Je suis assez sceptique en ce qui concerne les remakes comme celui à venir de Jumanji par exemple. Bien que j’avais globalement apprécié celui de Ghostbusters qui n’est pas aussi bien que le premier MAIS fait bien rire.

Alors pour ceux qui sont comme moi et qui n’ont pas vu le vieux film, Peter et Elliot le dragon, de quoi ça parle ?  

296554
L’affiche de 1977
042288
La version 2016

« Monsieur Meacham est un vieux sculpteur sur bois. Depuis longtemps, il se fait un grand plaisir à raconter des histoires de dragons aux enfants du quartier. Mais sa fille Grace est persuadée que toutes ses histoires ne sont que des contes pour gamins… jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’un mystérieux petit orphelin de 10 ans, nommé Peter. Celui-ci affirme vivre dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Étonnamment, la description qu’il en fait correspond parfaitement à celle qu’en fait le père de Grace dans ses histoires. Avec l’aide de la jeune Natalie — la fille de Jack, le propriétaire de la scierie — Grace est déterminée à en savoir plus sur Peter, de ses origines à son lieu de vie, et percer le secret de son incroyable histoire… »

Comme d’habitude, Disney ouvre son film sur une tragédie. Peter alors accompagné de ses parents est victime d’un accident de voiture. Il erre donc dans les bois pour tomber sur Elliot un dragon capable de se camoufler qui va se lier d’affection pour le petit garçon alors âgé de cinq ans. Six ans passent et on retrouve toujours Peter avec son dragon qu’il a baptisé Elliot suite à un livre « Elliot s’est perdu ». Alors je vais m’arrêter là pour ne pas avoir à dévoiler toute l’histoire mais je tiens à souligner la performance de Oakles Fegley qui à mon avis n’en restera pas là avec le cinéma. C’est un petit garçon très touchant et très mignon qui fait très bien sauvage comme le petit garçon qui joue dans Mowgli. J’ai pu noter d’ailleurs certaines ressemblances entre les deux personnages. Notamment le fait que les deux enfants vivent dans un milieu sauvage sans aucune figure parentale.

tumblr_o6qsow9wa81rpzphio7_500
Petit bout trop mignon!

En ce qui concerne les adultes qui accompagnent Peter, on retrouve notamment Bryce Dallas Howard que je trouve toujours aussi magnifique depuis sa première apparition dans Le Village. La fille de Ron Howard montre ici qu’elle a autant de talent que le père. Elle est fiancée à Wes Bentley qu’on a pu apercevoir dans les deux dernières saisons d’American Horror Story et le premier Hunger Games. J’ai trouvé ça dommage de prendre un acteur aussi talentueux pour le mettre au second rôle. Car il est clairement éclipsé par le quatuor principal. Notamment le très Robert Redford dont les talents ne sont plus à prouver, la très jeune Oona Laurence qui campe bien le rôle de la nouvelle amie de Peter et enfin Karl Urban toujours aussi salaud. Mais bon, il a la tête de l’emploi.

Ensuite, je tiens à saluer les effets spéciaux car les paysages sont à couper le souffle et le dragon semble si réel qu’on a presque de la peine pour lui. Le film souligne des problèmes qui sont actuels comme la déforestation qui ravage les forêts et tue de nombreux animaux ou encore le fait qu’on veut absolument tirer profit de tout ce qui est nouveau.

giphy19

50495-s1
On my wishlist!

Il est rare qu’un film m’émue aux larmes. Je n’avais pas ressenti une telle tristesse depuis La fée Clochette et la créature légendaire et dès le milieu de ce film j’étais en larmes. Je trouve que c’est donc un très beau film à voir pour Noël et en famille car il dispense de nombreux messages assez forts. Comme le besoin d’avoir une famille, de profiter de la nature et du monde qui nous entoure. Je dirai que la conclusion de ce film est très bien amenée. Très juste et donc j’ai pu entendre les premières notes de la chanson de Lindsey Stirling comme une sorte de soulagement donnant un point final à cette très touchante histoire. Je lui mets donc la note de 20/20  puisque je ne trouve rien à y redire.

Ceux qui trouveront ce film fade, sans émotions devraient se poser des questions. Je suis donc conquise par ce remake qui m’a presque envie de voir l’original qui me semble toutefois beaucoup plus ridicule et un peu plus musical également.

Et vous avez-vous vu Peter et Elliot le dragon ?

Qu’en avez-vous pensé ?

Je vous souhaite un très joyeux Noël

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Une réflexion sur “Peter et Elliott le dragon, un film qui fait passer un message assez fort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s