L’étrange noël de Monsieur Jack, ASUKA Jun

tumblr_mtqkmp0dex1suxj9go1_500

Je vous reviens aujourd’hui avec un livre d’un tout autre genre puisqu’il s’agit d’un manga. En effet, je ne suis pas une grande fan de manga (bien que j’en ai lu énormément durant mon adolescence) à cause de son prix trop couteux et de son format trop réduit. Mais quand j’ai vu (avec un certain retard, je l’admets) que L’Etrange Noël de Mr Jack a été adapté en manga par Jun Asuka (auteur de manga sur la fée clochette) je n’ai pas hésité une seule seconde.

Mais pour ceux qui auraient vécu dans une grotte, Nighmare before Christmas, de quoi ça parle ?

etrange-noel-mr-jack-2016-pika

« La ville d’Halloween est peuplée de gens bizarres qui ont un goût prononcé pour les farces macabres. Une fois par an, ils célèbrent Halloween en organisant une gigantesque fête au cours de laquelle toutes les manifestations d’humour noir sont permises et même encouragées. Jack Skellington, le roi des citrouilles est le grand ordonnateur de ces festivités. Au lendemain de la fête d’Halloween, il erre en solitaire, à la recherche d’idées pour la prochaine fête. Fatigué, il décide de quitter la ville. C’est alors qu’il découvre par hasard la ville de Noël qui rayonne de joie et de liesse. Il rentre chez lui avec la ferme intention de contrôler la fête de Noël, et fait kidnapper le Père Noël par trois garnements… »

L’histoire est la même que dans le dessin-animé produit par Tim Burton et réalisé par Henry Selick (réalisateur de Jack et la Pêche Géante, Coraline…). J’y ai donc retrouvé mes personnages favoris qui m’ont accompagné durant toute ma jeunesse : Jack. Oogie Boogie, Am, Stram, Gram et bien sûr la très belle Sally. Cette critique ne sera donc pas excessivement longue puisque tout le monde (presque) connait le long métrage original. Mais un point diffère cependant. Nous ne suivons pas seulement le point de vue de Jack mais aussi celui de Sally, la belle poupée de chiffons amoureuse de Jack dès le premier regard. Ce personnage qui est l’un de mes favoris avec Emily des Noces Funèbres est en quelque sorte l’ange gardien de Jack qui ne fait que des bêtises. Ce dernier s’embarque dans une fête qui n’est pas la sienne, kidnappe le perce-oreille, et met en danger la vie de son ange gardien. Fort heureusement, le personnage se reprend vite et court sauver ses amis. Avec son chien fantôme qui a le nez qui brille (petit clin d’œil à l’un des rennes du Père Noël, Rudolf) et tout rentre dans le meilleur des mondes.

Les dessins sont très beaux mais j’ai un seul bémol concernant le noir et blanc. J’aurai aimé qu’une si belle histoire ne soit pas mise en couleur. Mais soit. Je pense que je lirai le récit de Burton bien que je connaisse l’histoire par cœur. Je lui mets donc l’excellente note de 19/20 (qui est la même que celle que je mettrai au film soyons honnête). Certes l’histoire est la même mais en vrai fan j’ai adoré en savoir un peu plus sur le point de vue des personnages secondaires.

J’espère que cette très courte critique vous aura plu.

Je vous embrasse.

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s