A series of Unfortunate Events, un coup de coeur! Merci Netflix!

tumblr_mqfy2kewvp1rcnw65o1_500

Alors que je suis devant une série en me demandant clairement ce que je suis en train de regarder, je reviens avec la critique d’une adaptation que tout le monde (enfin beaucoup de monde) attendait. Il s’agit bien entendu de celle de A series of Unfortunate Events, ou plus connu sous le nom de Les désastreuses aventures des Orphelins de Baudelaire, contés par Lemony Snickett et rapporté par Daniel Handler. Alors, je tiens tout de suite à vous le dire : je suis fan des romans (publiés entre 1999 et 2006) que j’ai lu durant mon adolescence. Chaque tome était un régal et même le mystère autour de l’auteur est juste prenant. Ce dernier agit comme un narrateur dans l’histoire et met plusieurs fois le lecteur en garde sur la suite des évènements car effectivement, les Orphelins de Baudelaire n’ont pas de chance dans la vie et on n’a que deux choix pour eux : les achever ou alors les retirer à M. Poe qui manque beaucoup de discernement dans les romans.

Netflix a donc annoncé une adaptation en série de huit épisodes en 2015 après que ces romans furent adaptés en film sur le grand écran par Silberling et porté par Jim Carrey. Ce film, je l’avais moyennement apprécié durant sa sortie en 2004 car c’est un bon film mais une très mauvaise adaptation. Certes, il reprend les trois premiers tomes mais la fin n’est pas très bonne malgré le très bon jeu de Jim Carrey et de Timothy Spall. Mais bref, je ne suis pas ici pour parler du film mais pour vous parler de la série, sortie le vendredi 13 janvier (oui un mauvais présage donc).

tumblr_ojrwmt4vcb1tbp49ho1_540
film vs série

Alors pour ceux qui auraient loupé les romans (que je vous conseille) et le film (que je vous conseille également même s’il n’est pas très bon, le casting (Meryl Streep, Jude Law) est très bon, A series of unfortunate events, de quoi est-ce que ça parle ?

trois-raisons-de-decouvrir-la-serie

« À la suite de l’incendie du manoir Baudelaire et de la mort de leurs parents, Violette, Klaus, et Prunille se retrouvent orphelins.

Monsieur Arthur Poe, le directeur de la banque où est entreposée la grande richesse de la famille, est donc chargé de confier les enfants au parent le plus proche de Monsieur et Madame Baudelaire : le comte Olaf. Un sinistre acteur égoïste et vantard, qui ne cherche qu’à se débarrasser des enfants et mettre la main sur leur fortune familiale.

Les trois enfants vont devoir traverser différentes aventures dans l’espoir d’empêcher la réussite du diabolique comte mais aussi pour sauver leurs vies, constamment en danger. »

Rien de bien réjouissant en somme. En effet, les pauvres enfants n’ont pas de chance dans la vie puisque dès le début, on donne le ton. Ils sont envoyés dans un tramway branlant à la plage où il fait gris par leurs parents qui les laissent seuls. Rappelons que Violette a 14 ans, Klaus 12 et Prunille 1 an. On ne decernera donc pas la palme de parents de l’année aux Baudelaires. Ceux-ci sont campés par des inconnus Malina Weissmann pour Violette. Violette est l’ainée des Baudelaire, elle aime inventer des choses. Elle a la manie de s’attacher les cheveux lorsqu’elle a une idée avec l’aide d’un ruban qu’elle garde tout le temps sur elle. C’est une jeune fille très gentille, très douce qui fera tout pour protéger son frère et sa sœur. Louis Hynes joue Klaus. Alors que dans la précédente version, Liam Aiken nous rendait Klaus sympathique. Louis, lui, nous le présente comme quelqu’un de chiant. Car oui Klaus est chiant. Il lit énormément mais tandis que dans le film on nous dit qu’il a une mémoire photographique, dans la série, il nous apparait comme une Hermione. Un monsieur je-sais-tout qu’on rêve de gifler toutes les cinq minutes. Il est plutôt chétif, porte des lunettes ridicules (comme l’aime à souligner le comte Olaf) et passe son temps à douter de la nature humaine. Violette elle, reste très naïve contrairement à son frère qui est plus terre à terre. Et enfin nous avons Prunille (Sunny en VO) jouée par Presley Smith. Prunille aime mordre. Elle mord tout et ce sont les meilleurs moments de la série (hormis les apparitions du comte Olaf) car elle sert un peu de déchiqueteuse pour son frère et sa sœur. Elle s’exprime dans un drôle de langage que seul sa famille comprend (ou le Pr Montgomery Montgomery).

les-desastreuses-aventures-des-orphelins

Passons maintenant aux adultes. Je pense qu’il est inutile de présenter Neil Patrick Harris (Glee, How I Met Your Mother) qui demeure méconnaissable dans le rôle du comte Olaf. Il s’agit ici d’un acteur avec un piètre talent qui désire la fortune des Baudelaire à tout prix quitte à commettre des meurtres. La performance de Neil Patrick Harris est magnifique. On ne le reconnait pas sauf par sa capacité à chanter et sa voix et il campe ce méchant avec brio. Là où Jim Carrey a échoué c’est que Neil Patrick Harris ne détonne pas avec l’univers lugubre de la série. Car oui, l’ambiance est lugubre. Tout est soit trop chatoyant au niveau des couleurs ou trop gris. Mais je n’avais aucun doute sur la performance de Neil Patrick Harris qui met les trois orphelins, pourtant héros de l’histoire au rang de personnages secondaires. Il est toujours accompagné de sa troupe (un homme avec des pinces, des vieilles jumelles, un mec qui aime se déguiser en fille et un grand débile) qui sont comme le comte Olaf, très incompétents, donc très drôle. Il sera le premier tuteur des Baudelaire pendant des premiers épisodes de la série (le tome 1 donc).

tumblr_ojs09efthi1uy31f7o2_500

Ensuite, ils seront confiés aux bons soins du Professeur Montgomery Montgomery (« No It’s not a joke !) Joué par Aasif Mandvi (Elle s’appelle Ruby ou Jericho) qui est le vrai premier tuteur des parents. Un savant assez fou qui collectionne les serpents (je déteste les serpents). Il a notamment découvert la mortellement néfaste vipère (nom ironique) et fait partie d’une organisation secrète (ils ont tous des longues vues). Cette organisation est beaucoup plus mise en avant dans la série que dans les films puisqu’il y a la secrétaire de M. Poe qui en fait partie, Jacquelyne (Sara Canning, Jenna dans The Vampire Diaries) qui est très badass, et très sacarstique. Elle apparait dans presque tous les épisodes. Il y a aussi Colbie Smulders –qui retrouve donc Neil Patrick Harris, sa co-star dans How I Met Your Mother– qui campe quasiment le même rôle que dans l’univers Marvel (Maria Hill). Dans la série, elle sera connue sous le nom de Mother et son acolyte Will Arnett (The Millers) sous le nom de Father. Est-ce que les parents Baudelaire seraient en vie ? Mystère. Et enfin le dernier membre de cette organisation et dernier tuteur des Baudelaire est Tante Joséphine (Aggripine dans les romans) jouée par Alfre Woodard (Luke Cage), une parente folle qui a peur de tout. (Episode 5 & 6, tome 3).

tumblr_ojrz5a9fge1ql4cgco3_400
Oops!

Cette série est tout simplement une pépite. La réalisation est parfaite. L’atmosphère varie d’un épisode à un autre, d’un personnage à un autre. Lugubre lorsqu’ils sont chez Olaf, chatoyante lorsqu’ils sont chez la juge Abott, chez le professeur. Froid lorqu’ils sont chez la tante Joséphine. Mention spéciale à Catherine O’Hara qui joue dans les deux interprétations. Mais quel rôle joue-t-elle dans la série ? Je ne vous le dis et je vous laisse le découvrir.

Et enfin, je dois dire que j’ai beaucoup aimé le fait qu’on voit énormément Lemony Snicket dans les épisodes. Il stoppe beaucoup la narration pour apporter des petits détails en plus et je dois dire que Patrick Waburton (Ted) remplace Jude Law sans problème.

un-casting-parfait

Pour tout vous dire, j’ai commencé la série à 21h30 et je me suis enfilée les 8 épisodes d’affilé tellement j’ai apprécié ! J’ai également apprécié les chansons car la voix de Neil Patrick Harris est superbe. Je conseille donc de la regarder en VO sinon elle perd tout son charme. Je mets la note de 20/20 à cette série qui sera difficile à détrôner durant cette nouvelle année.

Et vous, l’avez-vous vu ?

Comptez-vous la voir ?

Je vous embrasse !

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s