L’elfe du grand nord, RABY Lucy Daniel

tumblr_oiphiye0491ti61hdo1_500

Je pense que j’ai fait le tour pendant mon mois de décembre des contes qui reprenaient les origines du Père Noël. Avec Une seconde avant Noël de Romain Sardou, L’elfe du grand nord de Lucy Daniel Raby et enfin la véritable histoire de noël de Marko Leino. Trois romans qui sont très différents mais qui pourtant, se ressemblent dans la fin. A savoir les origines du Père Noël. Donc aujourd’hui, je reviens avec L’elfe du Grand Nord qui est sorti en 2006 et qui est introuvable en version papier. J’ai eu la chance de pouvoir le lire en ebook et j’ai trouvé cette histoire ma foi, fort sympa.

L’elfe du Grand Nord, de quoi est-ce que ça parle ?

51ytgeetizl-_sx331_bo1204203200_

« Quand on est un garçon aux oreilles pointues et qu’une fée minuscule babille sans arrêt autour de soi, on a toutes les raisons de douter d’être un humain. Nickolaï décide de savoir qui il est vraiment. Ses alliés : huit rennes volant dans la forêt. Sa destination : le Grand Nord, vers Doransk, la Cité dorée où il pense trouver le secret de sa naissance. Mais les pièges maléfiques ne sont jamais très loin dans le monde magique. Surtout quand ils sont tendus par une sorcière diabolique qui n’a qu’une obsession : attirer auprès d’elle un merveilleux garçon aux oreilles pointues… »

Tous les éléments sont faits pour faire un bon conte. Une petite tragédie au début du roman puisque Nikolaï perd sa mère qui se retrouve pétrifiée à cause d’une sorcière –elfe maléfique- qui prend le pouvoir dans le grand Nord. Il est sauvé par Comète –l’un des rennes du père noël- et confié au bon soin d’un couple de personnes âgées qui élèvent ce petit garçon comme le leur. On le voit grandir au fur et à mesure des années et se faire beaucoup d’amis. Après avoir la connaissance des rennes volants, il apprend qu’il est originaire du Grand Nord et décide de s’y rendre avec la famille d’une de ses amis.

large
Cette biatch de Magda a aspiré les aurores boréales!

Le rythme du début est très lent comme dans les autres contes puisqu’il faut qu’on apprenne à connaitre Nikolaï qui est un elfe. Le dernier. Ce récit est très enfantin quand on y pense parce que c’est une histoire pour les plus jeunes. Je pense que j’aurai aimé lire cette histoire lorsque j’étais enfant pour connaitre les contes sur la magie de Noël. Un peu comme le Pôle Express. Vous savez que j’ai apprécié ma lecture d’ailleurs bien que j’ai eu du mal à me détacher du film. Dommage. Mais là, j’ai bien aimé le lire bien que j’aurai préféré le posséder en version papier car c’est un très beau livre. On apprécie la bande à Nikolaï dont j’apprécie particulièrement l’Inuit et la jeune demoiselle. Les rennes sont aussi très cool car ils ont la capacité de parler. L’antagoniste principal en la personne de la Reine Magda est très sombre puisqu’elle aspire la jeunesse, l’insouciance des enfants pour rester belle. Ça m’a un peu fait penser à la reine Levana dans les Chroniques Lunaires de Marissa Meyer dont je n’ai lu que le premier tome.

tumblr_m7yefy0jd81rn4hnh

Le style d’écriture de l’auteure est très fluide. Il s’agit là malheureusement de son seul roman. Donc, je lui donne la bonne note de 15/20. Vous savez que c’est un peu ma note bateau lorsque je trouve l’histoire sympa mais pourvu de lacunes. Trop enfantin pour moi. Dommage.

Et vous l’avez-vous lu ?

Je vous embrasse !

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

2 réflexions sur “L’elfe du grand nord, RABY Lucy Daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s