Petits secrets, grands mensonges, MORIARTY Liane

tumblr_mp5wsprgjk1swsn80o1_500

Comme vous l’avez vu aujourd’hui, je reviens vous parler de ma lecture que j’ai entamé dimanche lorsque j’ai appris qu’HBO (Game of Thrones, True Blood) était en train de diffuser la série Big Little Lies adapté du roman Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty et vous savez à quel point j’aime lire les romans avant de voir les adaptations. C’est pour cette raison que je me suis lancée (en ebook s’il vous plait, vu le prix du roman, j’ai préféré me le procurer en ebook. Aoutch 22€ pour un roman de 550 pages, je passe mon tour). Ce roman a été édité deux fois. La première fois par Albin Michel (et je trouve la couverture sublime) tandis que la seconde toujours par la même maison d’édition mais avec une couverture affreuse. Pourquoi faut-il qu’ils ajoutent la photo promotionnelle de la série à chaque fois que c’est adapté d’un récit. Fort heureusement, The Circle ne fera pas la même chose.

Donc de quoi parle le roman ?

couv16925521

« Jane, mère célibataire, vient d’emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans. Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter – elle se souvient de tout et ne pardonne jamais – et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l’aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets. Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l’école, les choses s’enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu’au point où il est impossible de démêler le vrai du faux. »

Dans ce roman, il y a trois protagonistes et donc trois points de vues différents. Celui de Jane (Shailene Woodley, Divergente) qui est la mère du pauvre petit Ziggy issu d’un « coup d’un soir ». Elle porte un lourd secret sur ses épaules mais on ne l’apprend que vers la fin du roman. Je dois dire que ce personnage m’a réconciliée avec Shailene Woodley que je ne portais pas particulièrement dans mon cœur depuis Divergente. Là, je trouve ce personnage extrêmement fort car dès le début son petit garçon est accusé d’harceler une autre élève. Ce livre traite donc du harcèlement scolaire mais pas que. Jane est quelqu’un de touchant qui n’a pas confiance en elle, ni en les autres. Cependant, elle va tomber sur Madeline (Reese Witherspoon, La Revanche d’Une Blonde), un personnage à qui je me suis plus identifiée que Jane. Franche, c’est une mêle-tout maman de trois enfants : Abigail son ainée qu’elle a eu d’un précédent mariage, Chloé et Fred. Autant les deux fillettes apparaissent dans la série, autant Fred lui n’est présent mais il n’a qu’un rôle mineur. Madeline est une femme rancunière car son ex, Nathan l’a laissée tomber alors que son ainée était encore dans les couches. Cependant, son nouveau mari, Ed est un amour et je ne comprends pas comment cet homme fait pour rester avec elle. On parle ici d’incertitude, de jalousie, de rancœur et de haine pour une femme désormais quadragénaire et qui est en pleine crise. Mais l’actrice réussit à remplir ce rôle avec brio. Enfin parlons de la dernière femme complétant ce trio : Céleste (Nicole Kidman, Moulin Rouge) qui est une femme superbe mais très effacée, très en retrait. Elle est mariée au très bel Alexander Skarsgard, Perry. Et elle est victime des abus de son mari, ce dernier la bat. Ce qui ne me surprend pas plus que ça. Céleste est décrite dans le livre comme étant d’une beauté éblouissante et je ne suis pas d’accord concernant le casting car certes, Nicole Kidman était très belle durant sa jeunesse mais la chirurgie esthétique l’a comme figée dans le temps ce qui la rend antipathique tandis que dans le roman, on se prend rapidement d’affection pour Céleste, maman de deux jumeaux.

tumblr_ol1ej92nts1w4ny72o2_400
Les interprètes de Céleste et Madeline.

Dans ce livre, il est question d’une communauté et surtout de ce quoi les parents seraient capables pour protéger leurs enfants. Renata, femme carriériste qui est maman d’Amabella –la petite fille qui la suit partout- et enfin Bonnie (Zoé Kravitz, X-Men First Class ), maman de Skye, femme de Nathan l’ex de Madeline. Seulement, il n’y a pas que la protection des enfants, on parle de sujets assez graves comme du viol, de violences conjugales, de harcèlement scolaire et d’autres choses qui touchent la société. Surtout du meurtre d’un des parents qu’on apprend en fin de roman. Dans les cinquante dernières pages. Je n’ai pas vu ce coup venir. Chaque chapitre se ponctue de confessions des membres de la communauté qui commentent les évènements survenus dans le chapitre. La lecture est fluide et addictive car on veut savoir qui est tué, qui a commis l’homicide, les raisons et je dois dire que ça m’a laissé sans voix. Je sais que je viens sans doute de me faire spoiler la série dont je vous parlerai dans un autre article mais ce roman est pour moi une très bonne distraction me rendant nostalgique de toutes ses séries qui se ressemblent et qu’on aime tant comme Desperate Housewives, Devious Maids ou encore Mistresses. Je lui mets donc la bonne note de 17/20. Son défaut selon moi, certains personnages ne sont pas assez développés, leur passif comme par exemple. Celui de Perry, celui d’Ed, celui de Nathan qui sont les trois protagonistes masculins principaux. La fin, le coupable est plausible mais elle arrive trop rapidement. Je déplore aussi également le prix qui est trop élevé même pour un grand format. Cependant, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Jane, Madeline et Céleste. J’espère que je vous aurai convaincu soit de vous lancer dans la série ou de lire les romans.

Quoiqu’il en soit, je vous embrasse !

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s