Mes déceptions livresques du moment.

Après vous avoir parlé de deux romans que j’ai apprécié, je pense désormais faire un récapitulatif des romans qui m’ont un poil déçu dans un article commun. Comme vous le savez, je ne suis pas du genre à passer cent ans sur des chroniques de romans qui ne m’ont pas plus intéressé que ça. Donc je reviens vous pour vous parler de trois romans qui sont pour moi d’immenses décéptions. En plus, je sais qu’ils ont plu aux autres mais visiblement, ça ne l’a pas fait du tout avec moi. Explications.

Le premier livre dont je vais vous parler est Gardiens des cités perdues, le tome 1 de Shannon Messenger. Tout le monde m’en avait parlé et j’ai attendu avec impatience sa sortie en poche pour me mettre à vous en parler mais visiblement… j’aurai dû m’abstenir.

De quoi est-ce que ça parle ?

couv36471653

« Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir ! »

Mon avis : Soyez indulgents, je l’ai lu en février je crois donc mes souvenirs sont un peu flous. A vrai dire, je pense que c’est exactement pour ça que ce roman ne m’a pas marqué car, il ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. On suit donc les aventures de Sophie qui est très jeune et qui n’est pas humaine. Elle est poursuivie par des méchants et c’est tout ce dont je me souviens. Je ne dirai pas que ce roman est mauvais mais je pense qu’il est trop fouillis pour moi. Vais-je lire la suite ? Je ne pense pas. Vais-je garder le livre ? Non plus. Je vais sans doute le déposer dans une boite aux livres ou alors le donner à ma cousine qui j’espère l’appréciera plus que moi. Alors, je sais que cet avis est sommaire mais je ne me souviens de rien donc c’est pour vous dire… Dommage. 10/20. (Oui j’ai même baissé ma note)

Le second volume dont je vais vous parler a fait un buzz à sa sortie et je me suis même jetée dessus pour le lire. Encore une fois, raté.

The Effigies, tome 1, les flammes du destin de Sarah Raughley

couv57923729

Résumé : « Je m’appelle Maia Finley, j’ai seize ans et je suis la nouvelle Effigie. » Depuis quelques jours, Maia se répète ces mots en boucle, sans oser les prononcer à voix haute. Car à la minute où le monde l’apprendra, sa vie basculera. Elle deviendra une véritable célébrité, ses fans boiront la moindre de ses paroles… et son espérance de vie chutera drastiquement.

C’est que les Effigies, ces jeunes femmes dotées chacune d’un pouvoir unique lié aux quatre éléments, ne sont pas là par hasard : elles doivent protéger l’humanité des Spectres – des créatures de cauchemar – mélange de chair pourrissante et de ténèbres, qui la terrorisent depuis maintenant près d’une centaine d’années. À la mort de chaque Effigie, ses capacités, ainsi que la somme de ses souvenirs, se transmettent à son héritière choisie au hasard quelque part sur la planète.

Alors, quand Manhattan subit une attaque sans précédent, Maia n’a d’autre choix que de descendre dans l’arène. Elle qui idolâtre les Effigies, comme autrefois sa sœur jumelle morte dans un incendie, va cependant tomber de haut : les trois jeunes filles ne veulent plus entendre parler les unes des autres. Pourtant le danger se rapproche, car un homme énigmatique, Saul, semble capable à la surprise générale de contrôler les Spectres. Maia se retrouve aspirée dans une spirale infernale, au moment même où le feu qui couve en elle menace de la consumer tout entière !

Girl power, souvenirs résurgents et légendes anciennes, sans oublier une pléiade de personnages centraux féminins forts lancés dans une course contre la montre épique qui couvre le monde entier… The Effigies marque le coup d’envoi d’une trilogie fantastique au rythme effréné !

Mon avis : L’univers est génial. Tout simplement brillant. Le fait qu’il y ait quatre effigies d’éléments différents, c’est passionnant. Alors pourquoi n’est-ce pas un coup de cœur ? Parce que Maya est chiante. Il n’y a pas d’autres mots. Elle est molle, elle passe son temps à se plaindre et je trouve que les autres sont un peu clichées. Pourtant, ce personnage a tellement de potentiel. Mais il est gâché par son caractère de petite fille capricieuse qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. J’ai apprécié le personnage masculin principal par contre et la fin m’a ENORMEMENT déçue. Genre, tout ça pour ça ? 14/20

Rouge Rubis, Kirsten Gier

1540-13

Résumé : Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d’abord elle n’en voit qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, c’est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu’elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s’avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien..

Mon avis : Alors ceux qui me connaissent, savent que j’ai apprécié les films. Gideon est beau, Gwen est mignonne, Charlotte est belle mais t’as envie de la gifler. Bref, les films sont cool. Mais le roman est nul à mourir. Il n’y a absolument aucune action. Gwen reste la même que dans le film mais l’histoire change radicalement. Je suis extrêmement déçue. Pourtant, je lirai Bleu Saphir et Vert Emeraude pour vous en faire une vidéo mais ce roman… Je pense qu’il est trop court (348p). Donc, 14/20

Voilà, c’est tout pour mes déceptions du moment !

Je devrais faire plus d’articles comme ça. Histoire de.

Et vous, qu’est-ce qui vous a déçu dernièrement ?

Je vous embrasse !

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s