(Service Presse) Destiny tome 1, AHERN Cecelia

tumblr_inline_nnr1umwosh1t3o70y_500

Je continue donc dans ma lancée cette fois-ci avec un envoi fait par NetGalley et les Editions Hachette Romans puisqu’il s’agit de Destiny de Cecelia Ahern (l’auteure de la vie est un arc en ciel ou PS : I Love You).  J’ai été assez surprise de pouvoir lire ce livre car il est vrai qu’Hachette est une grosse maison et comme je suis encore toute petite, je ne pensais pas avoir la chance de pouvoir le dévorer. Donc, trêve de blabla…

Destiny, de quoi est-ce que ça parle ?

couv55889212

« Celestine North n’est pas une héroïne. Mais elle pourrait bien devenir le symbole d’un combat qui la dépasse.
Depuis la crise économique, la société a érigé de nouvelles règles. Celles de la Perfection. Tout individu Imparfait est jugé et marqué au fer rouge. Un I qui les condamne pour toujours à l’exclusion.
Celestine North est parfaite. Sage, belle et brillante. Elle a le petit ami dont rêvent toutes les filles  : Art, le fils du juge Crevan, chef de la Guilde. Elle a prévu d’étudier les maths à l’université. Car c’est une fille de logique, de définitions, qui comprend les règles et les respecte.
Mais Celestine commet une erreur. Elle vole au secours d’un Imparfait. Ce qui est interdit.
Quelques heures plus tard, la Police est déjà devant sa porte. Une fois en prison, la voilà face à un dilemme  : mentir pour éviter d’être marquée Imparfaite, ou rester fidèle à son élan de solidarité en avouant qu’elle a bel et bien aidé un Imparfait  ? D’un côté, Celestine veut préserver sa famille et Art. De l’autre, elle a la conviction qu’elle n’a pas mal agi. Et surtout, il y a Carrick, ce mystérieux jeune homme, «  Imparfait jusqu’à la moelle  », gardé dans la cellule d’en face et dont elle veut gagner le respect.
Qui Celestine North décidera-t-elle d’être le jour de son procès  ? L’héroïne résistante dont rêvent les Imparfaits  ? Ou le visage parfait de la société  ? »

Nous sommes ici dans une sorte de Dystopie, monde parallèle où il n’est pas bon d’être imparfait. Comme toutes romances de Young Adult, nous suivons une jeune femme du nom de Celestine qui vit dans une maison parfaite, avec parents parfaits, belle-fille du juge Crevan qui va assister à l’enlèvement de sa voisine par les Siffleurs. Ces derniers sont en quelque sorte la milice de la ville et ils sont chargés d’enlever des personnes pour les marquer et les relâcher dans la nature. Sauf que lorsqu’on est imparfait, on se retrouve automatiquement rejeté de la société.

Ce roman (que j’ai lu en ebook) m’a fait penser à Divergente en premier lieu. Les Factions, les Sans-Factions, le rejet des divergents. Je trouvais que ça s’en rapprochait pas mal. Cecelia Ahern nous installe tranquillement son univers, sans trop donner de détails ce qui fait qu’on ne s’y perd pas trop. Cependant, ce roman ne fait pas preuve de grande originalité car la parfaite Celestine se retrouve imparfaite à son tour et elle subit quelque chose qui encore une fois m’a soulevé le cœur. Quand je vous ai dit que j’étais sensible. J’ai globalement apprécié ma lecture car c’est un roman qui se lit vite si on en oublie la naïveté de l’héroïne que nous pouvons excuser. Au départ, j’avais du mal avec elle. Je la trouvais trop molle mais finalement, elle s’est avérée plein de compassion, de colère et forte. Pas assez encore mais je pense que le tome 2 se chargera d’approfondir un peu cet aspect.

Encore une fois, ce roman n’est pas un coup de cœur car j’ai trop lu de dystopie dans ce genre mais je serai heureuse de lire la suite. L’univers est assez développé, les protagonistes sont attachants (même si on ne voit pas Carrick de tout le roman) et on a surtout envie de tuer le juge Crevan de nos propres mains. Un peu comme la Commandante dans Une Braise sous la cendre. Je lui mets donc la note de 15/20. Et je remercie encore une fois les éditions Hachette Romans pour leur confiance.

Et vous, est-ce que vous avez lu ce roman ?

Qu’en avez-vous pensé ?

Je vous embrasse !

Que la force soit avec vous !

Tiffanie
(PS : désolée pour la musique qui n’a rien à voir mais à chaque fois qu’on parle de destinée, je pense à cette chanson)
Publicités

8 réflexions sur “(Service Presse) Destiny tome 1, AHERN Cecelia

      1. D’accord !! ^^
        En jeunesse, pour les grands classiques, il y a Eragon, Le monde de Narnia et La quête d’Ewilan 😉
        Au rayon adulte, il y en a tellement :-o, dont par exemple Le trône de fer, L’assassin royal et Le dernier souffle 😉

        Après ce ne sont jamais que quelques références parmi tant d’autres et ce sont surtout les miennes 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s