C’est lundi, que lisez-vous ?

v0kv7

Ça y est ! Je suis revenue de vacances. Et on peut dire que j’ai pas mal lu pendant tout ce temps où j’ai été absente. Du coup, j’ai plein de chroniques en retard. Et quand je dis plein, je dis plein. Donc, je vais essayer de tout chroniquer rapidement –c’est relatif- mais on se retrouve aujourd’hui pour un c’est lundi, comme d’habitude. Et je vais récapituler toutes mes dernières lectures comme vous avez l’habitude.

Selon Galleane du blog « Le blog de Galleane » « Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. » Galleane a donc repris la relève pour nous instaurer un rendez-vous hebdomadaire.

island_of_imagination_by_lulebel-d6ua97m

On doit donc répondre à trois questions :

  1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
  2. Que suis-je en train de lire
  3. Que vais-je lire ensuite ?

Qu’ai-je lu les semaines passées ?

(oui car sans wifi, impossible de faire cette chronique)

Nil, Lynne MATSON

Résumé : « Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé… »

Les Outrepasseurs tome 1 : les héritiers, Cindy VAN WILDER

Résumé : « -Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

– Nous ?

– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie… »

The hate u give, Angie THOMAS

Résumé : « Sixteen-year-old Starr Carter moves between two worlds: the poor neighborhood where she lives and the fancy suburban prep school she attends. The uneasy balance between these worlds is shattered when Starr witnesses the fatal shooting of her childhood best friend, Khalil, at the hands of a police officer. Khalil was unarmed.

Soon afterward, Khalil’s death is a national headline. Some are calling him a thug, maybe even a drug dealer and a gangbanger. Starr’s best friend at school suggests he may have had it coming. When it becomes clear the police have little interest in investigating the incident, protesters take to the streets and Starr’s neighborhood becomes a war zone. What everyone wants to know is: What really went down that night? And the only person alive who can answer that is Starr.

But what Starr does—or does not—say could destroy her community. It could also endanger her life. »

Morwenna, Jo WALTON

Résumé : « Morwenna Phelps, qui préfère qu’on l’appelle Mori, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghust, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privé à jamais de sa sœur jumelle, Morganna. Loin de son pays de Galles natal, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres, notamment des livres de science-fiction. Samuel Delany, Roger Zelazny, James Tiptree Jr, Ursula K. Le Guin et Robert Silverberg peuplent ses journées, la passionnent. Alors qu’elle commence à reprendre du poil de la bête, elle reçoit une lettre de sa folle de mère : une photo sur laquelle Morganna est visible et sa silhouette à elle brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est sa mère ? Elle peut chercher dans les livres le courage de se battre. »

La tombe des lucioles, Akiyuki NOSAKA

Résumé : « L’histoire d’un frère et d’une soeur qui s’aiment et vagabondent dans l’enfer des incendies tandis que la guerre fait rage ; une histoire qui est celle que Nosaka vécut lui-même, âgé de quatorze ans, en juin 1945. Le traducteur, Patrick De Vos, décrit son écriture comme un brassage de toutes sortes de voix, de langues, la plus vulgaire comme la plus classique, où se déverse par coulées enchaînées les une aux autres le flot ininterrompu des images.  » Ce sont ces images que l’illustrateur Nicolas Delort fait naître, avec un réalisme stupéfiant, elles restituent toute la profondeur dramatique de cette période, la tendresse des liens qui unissent les deux enfants, l’intensité poétique et visionnaire du texte de Nosaka. »

Les adeptes, Ingar JOHNSRUD

Résumé : « Pour le commissaire Fredrik Beier, cette affaire s’annonçait comme une simple enquête de routine, dans sa vie monotone et procédurière : la disparition d’une jeune femme et de son fils, membres tous deux d’un groupe de fondamentalistes chrétiens, baptisé  » La Lumière de Dieu « . A ce détail près qu’il s’agissait de la fille de Kari Lise Wetre, une femme politique charismatique et très en vue au sein du parti social-démocrate norvégien. Et que ladite  » Lumière de dieu « , engagée dans une apparente vendetta religieuse, se révèle servir de paravent à de monstrueuses expérimentations sur des sujets humains, dans le cadre de recherches scientifiques visant à perpétuer la pureté de la race blanche. Scènes de massacre, mutilations, attentats. Commence alors la chasse à l’homme, avec l’intrusion d’un sniper sans visage déterminé à éliminer tous les témoins, toutes les traces. C’est ainsi que la modeste enquête de Fredrik Beier est devenue une affaire d’Etat. Elle menace à présent de lever le voile sur un tabou en Norvège : la collaboration avec l’Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale. Secondé de sa partenaire, l’étonnante Kafa Iqbal, Fredrik ne devra négliger aucune piste, aucun indice, dans cette plongée en eaux troubles, qui brouillera ses repères et fera vaciller ses dernières certitudes… »

The sun is also a star, Nicola YOON

Résumé : « Daniel, 18 ans, est fils de coréens immigrés à New York. Il passe un entretien pour entrer dans la prestigieuse Université de Yale. Natasha vient de la Jamaïque. Sa famille, immigrée illégalement aux États-Unis, est sous le coup d’une procédure d’expulsion et devra quitter le pays le soir même. L’adolescente tente par tous les moyens de trouver une solution. Sous l’effet d’un enchainement d’évènements dus au hasard (ou au destin ?), Daniel et Natasha se rencontrent et vont vivre, le temps d’une journée, une belle histoire d’amour. Une histoire à laquelle viennent se mêler le jeu des coïncidences, la menace de l’exil et le poids des différences culturelles. »

La saison des roses, Victoria CONNELLY

Résumé : « À tout juste trente ans, Céleste Hamilton voit son destin tout tracé changer radicalement quand son mariage malheureux prend fin au moment même où meurt sa mère, avec laquelle elle entretenait de très mauvaises relations. Cette dernière laisse en héritage à ses filles la roseraie familiale au bord de la faillite. À contrecœur, Céleste retourne vivre dans le manoir de son enfance pour aider ses deux sœurs à restaurer la propriété et remettre sur pied l’entreprise familiale. Rejetée dans son enfance par sa mère narcissique, Céleste est rongée par le manque de confiance en elle. Mais pour éviter de perdre le manoir familial, elle devra trouver le courage d’affronter l’avenir et de prendre des décisions difficiles. La Saison des roses est un roman inspirant et sensible sur le courage, la persévérance et le pouvoir rédempteur de la famille. »

Forbidden, Tabitha SUZUMA

Résumé : « Maya, seize ans, et Lochan, dix-sept ans, n’ont jamais eu la chance d’être élevés comme des adolescents « normaux ».

Liés ensemble depuis des années pour protéger leurs frères et soeurs alors que leur mère droguée et égarée les a laissé se débrouiller seuls, le lien qui les unit est devenu plus fort qu’un lien de fraternité. Et maintenant, ils sont tombés amoureux.

Mais cet amour est un amour qui ne pourra jamais être, un amour qui va avoir de désastreuses conséquences…

Comment quelque chose d’aussi mauvais peut-il être si magnifique à vivre ? »

Que suis-je en train de lire ?

Le goût du bonheur : Gabrielle, Marie LABERGE

Résumé : « Réunis dans leur résidence estivale de l’île d’Orléans, non loin de Québec, les Miller et leurs six enfants offrent l’image de l’harmonie et de l’aisance. La crise des années trente les a épargnés.
Chez eux, le goût du bonheur l’emporte sur les conventions et les préjugés d’une société paroissiale et étouffante.
Comblée par un mari intelligent et sensuel, Gabrielle aspire a encore plus de liberté, prête à la révolte. La tendre et violente Adélaïde, sa fille, est déchirée entre sa tendresse pour le jeune Florent et sa passion pour l’Irlandais Nic McNally.
Partout, alors que la rumeur de la guerre enfle en Europe, s’annoncent des orages du coeur, des menaces, des trahisons, la maladie.
Mais rien ne semble pouvoir briser le courage et l’énergie vitale des Miller. »

Lion, Saroo BRIERLEY

Résumé : « C’est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l’Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu’il monte dans un train à quai. Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l’immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où, quelques mois plus tard, un couple d’Australiens va l’adopter. Saroo grandit, mais, depuis l’Australie, il pense toujours à sa famille biologique. Pendant 25 ans, il scrute les rues et les villages indiens sur Internet, à la recherche d’images familières. Et là, le miracle se produit… L’orphelin va alors se lancer dans un long voyage pour enfin retrouver sa mère et rentrer à la maison. »

Que vais-je lire ensuite ?

L’incroyable voyage de M. Fogg, Luc BLANVILLAIN

Résumé : « Quand Nora, David et Simon montent dans la voiture de leur prof de français, ils comprennent vite que ce n’est pas la meilleure des idées. Partir en vacances avec M. Fogg, à la recherche du grand amour de David, c’est complètement dingue ! Encore plus si on sait que la fille n’existe pas. Qu’elle a été inventée de toute pièce pour emmener Fogg dans l’aventure et le distraire de sa propre vie. Et si ce road trip leur révélait à tous qu’il leur appartient d’apprécier chaque moment, maintenant. Quitte à avoir le cœur brisé ou la tête pleine de nouveaux rêves ! »

Mr Mercedes, Stephen KING

Résumé : « Midwest 2009. Un salon de l’emploi. Dans l’aube glacée, des centaine de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris. »

Le cercle, Dave EGGERS

Résumé : « Quand Mae Holland est embauchée par le Cercle, elle n’en revient pas.
Installé sur un campus californien, ce fournisseur d’accès Internet relie les mails personnels, les réseaux sociaux, les achats des consommateurs et les transactions bancaires à un système d’exploitation universel, à l’origine d’une nouvelle ère hyper-numérique, prônant la civilité et la transparence.
Alors que la jeune femme parcourt les open-spaces, les immenses cafétérias en verre, les dortoirs confortables pour ceux qui restent travailler le soir, la modernité des lieux et l’intense activité la ravissent. On fait la fête toute la nuit, des musiciens célèbres jouent sur la pelouse, des activités sportives, des clubs et des brunchs sont proposés, et il y a même un aquarium contenant des poissons rares rapportés par le P.-D.G.
Mae n’en croit pas sa chance de travailler pour l’entreprise la plus influente qui soit – même si le campus l’absorbe entièrement, l’éloignant de plus en plus de ses proches, même si elle s’expose aux yeux du monde en participant au dernier projet du Cercle, d’une avancée technologique aussi considérable qu’inquiétante.
Ce qui ressemble d’abord au portrait d’une femme ambitieuse et idéaliste devient rapidement un roman au suspense haletant, qui étudie les liens troubles entre mémoire et histoire, vie privée et addiction aux réseaux sociaux, et interroge les limites de la connaissance humaine. »

Je pense que ça sera déjà bien car je dois déjà terminer Le goût du bonheur et c’est un énorme pavé addictif. Merci encore à Margaud Liseuse pour la découverte. J’essaierai de lire les deux autres pendant cet été. Quoiqu’il en soit, vous avez bien vu que j’ai énormément lu. J’essaie de tout poster rapidement en reprenant mon rythme d’un article par jour (ou plus).

Et toi, t’as lu quoi ?

Je t’embrasse !

Que la force soit avec toi !

Tiffanie

Publicités

Une réflexion sur “C’est lundi, que lisez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s