(Partenariat) La saison des roses, CONNELLY Victoria (coup de ♥)

Comme je suis partie en vacances, je ne vais pas vous mentir : j’ai énormément lu. Un peu trop sas doute car je suis en retard dans toutes mes chroniques et certaines datent de plusieurs mois. Cependant, aujourd’hui, je reviens vers vous pour vous parler d’un livre que j’ai reçu en partenariat avec NetGalley. Il était en accès libre-service (on pouvait le prendre directement sans passer par la maison d’éditions ou l’auteur(e) et on a tout le plaisir de le lire.) J’ai donc acquis La saison des roses qui est un livre publié par Amazon. Ce qui est une nouveauté. Donc avant de vous parler du livre, je tiens à faire un point sur l’auteur. J’innove un peu que voulez-vous !

L’auteur

Victoria Connelly est une anglaise qui a étudié la littérature anglaise à l’université de Worcester avant de se marier dans un château médiéval du Yorkshire et de s’installer à la campagne. Elle vit accompagné de son mari artiste et de leurs animaux. lle a écrit plusieurs comédies romantiques qui ont connu un succès international mais aussi des romans, des nouvelles, des livres pour enfants et même son autobiographie. Victoria Connelly est passionnée par la littérature, les animaux, les monuments historiques, mais aussi par les roses, dont sa maison est entourée !

Le résumé :

« À tout juste trente ans, Céleste Hamilton voit son destin tout tracé changer radicalement quand son mariage malheureux prend fin au moment même où meurt sa mère, avec laquelle elle entretenait de très mauvaises relations. Cette dernière laisse en héritage à ses filles la roseraie familiale au bord de la faillite. À contrecœur, Céleste retourne vivre dans le manoir de son enfance pour aider ses deux sœurs à restaurer la propriété et remettre sur pied l’entreprise familiale.

Rejetée dans son enfance par sa mère narcissique, Céleste est rongée par le manque de confiance en elle. Mais pour éviter de perdre le manoir familial, elle devra trouver le courage d’affronter l’avenir et de prendre des décisions difficiles. La Saison des roses est un roman inspirant et sensible sur le courage, la persévérance et le pouvoir rédempteur de la famille. »

Mon avis

Je vous avouerai que je n’attendais pas grand-chose de ce roman en le lisant. On y croise donc trois sœurs : Céleste qui est l’ainée (30 ans) qui va divorcer. Elle arrive dans la demeure familiale après le décès de sa mère, accompagnée de son chien, un fox-terrier, Friton. Elle y retrouve ses deux sœurs : Gertrude (26 ans) et Evie (21 ans). Donc, on se retrouve en pleine intrigue familiale parce que Céleste reprend les affaires de Penelope (la défunte) qui a quasiment laissé leur entreprise à l’abandon. En effet, elle tenait une entreprise familiale, une roseraie, tout cedi dans une demeure familiale (un manoir médiéval) qui coûte extrêmement cher.

Mais l’amour ne se prévoit pas. Il te tombe dessus. Tu ne peux pas l’inscrire dans ton agenda. L’amour, ce n’est pas comme ça. L’amour arrive quand tu t’y attends le moins, dit Gertie, l’amour c’est compliqué, imprévisible et merveilleux.

En soit, ce roman n’est pas exceptionnel dans l’écriture. En effet, on est plongé dans une histoire anglaise comme du Jane Austen ou du Charlotte Brönte. C’est léger, très léger, très bien écrit et on fait défiler les pages avec plaisir. Je me suis laissé emporter dans l’histoire de Celeste, Gertie et Evie. On croise d’autres personnages comme le très séduisant Julian, la belle-mère des deux filles etc. Ce roman m’a largement fait pensé à l’un de ses feuilletons anglais qu’on regarderait à la télé pendant les vacances. Dans le monde de Downton Abbey, de Jane Austen, on espèrerait presque sentir l’odeur de leurs roses. Le cadre est idyllique et la personnalité différente de chaque sœur est différente. Je dois admettre que j’ai été tellement séduite par ce roman que je songe à l’acheter en format papier et aussi à en faire cadeau à certaines de mes amies. Ce livre est parfait pour la saison estivale et à lire juste après un roman assez lourd ou un thriller, ça passe et ça nous aère un peu l’esprit. Je mets donc la très bonne note de 19/20. Et enfin, je pense que je vais suivre de près de Victoria Connelly.

Et vous, en avez-vous déjà entendu parler ?

Je vous embrasse !

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s