Valérian et la cité aux mille planètes: le meilleur Luc Besson ?

Comment ça j’avais dit un article par jour et je n’ai pas publié hier ? Non, je n’avais pas la flemme. C’est comme j’ai des vidéos qui sont tournées, qui attendent que je les monte et… j’ai la flemme. Donc, aujourd’hui comme c’est la sortie du dernier film de Luc Besson, je me suis dit « allez, mets-toi y car sinon des gens vont dépenser des sous pour rien. » Enfin non pas pour rien. Mais tout de même. Donc Lulu pour les intimes (pour personne surtout) a sorti son tout dernier film. Le mec il n’avait rien sorti depuis Lucy (qui est une grosse daube.) et donc, je vais vous effectuer un bref rappel sur le réalisateur avant de vous parler du film. Comment ça je retarde l’échéance ? Sans doute. Donc si t’as vécu dans une grotte sans électricité depuis ta naissance, allons-y !

Qui est Luc Besson ? (et on remerciera Wikipédia pour les informations).

Luc Besson c’est un triptyque. C’est-à-dire qu’il est réalisateur, producteur et scénariste. (De temps en temps, il me semble qu’il apparait dans ses films histoire de faire un rapide coucou à tout le monde). Il est français (oui, c’est rare d’avoir des français qui font des « bons » trucs, je vous l’accorde) et il a 58 ans. C’est le réalisateur de : Le Grand Bleu, Nikita, Léon et Le Cinquième Element. Notons que trois d’entre eux sont avec Jean Reno et l’un avec une Natalie Portman sympathique avant qu’elle ne se mette à jouer les écervelées dans Star Wars ou dans Thor. (Je sais que je vais me faire taper dessus mais c’est entièrement vrai.). Depuis, il nous a plus ou moins habitué à des films un peu bas de gamme comme Taxi, Angel-A (visuellement très beau), Lucy. Et sa dernière création Valerian est le film qui a coûté le plus cher. Notons une petite facture de 200 millions. Un peu salé quand même. Donc, vous vous en doutez, je ne vais pas vous parler de son entière biographie, on s’en tape royal mais c’était juste pour faire un petit rappel car j’ai un truc qui me chiffonne dans Valerian et je vais vous expliquer quoi.

Mais de quoi est-ce que ça parle ?

Certes le titre correct est Valerian et en tout petit : la cité aux milles planètes. « Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers. »

Lire la suite

Publicités

Cinquante nuances plus sombres, mieux que le premier mais ce n’est pas encore ça.

jamie-smile
Graham, forever in my heart ♥

J’attendais ce jour avec une certaine impatience. Alors qu’hier, j’achevai ma relecture du premier tome de The Mortal Instruments, je m’étais préparée aujourd’hui à aller voir Cinquante nuances plus sombres. Je sais que dans ma vidéo « premières impressions » j’étais assez contente du choix des acteurs et surprise par Jack Hyde, j’avais envie de voir le second tome qui est de loin mon préféré. En effet, dans celui-là Anastasia est certes toujours aussi conne mais Chrichri d’amour se livre un peu plus et on apprend à dépasser l’image de pervers qu’il dégage dans le premier volume. Lors du visionnage du premier opus, je me souviens avoir été assez déçue car pour moi, ce n’était pas une bonne adaptation cinématographique. Il manquait trop de choses et le livre était mis en désordre dans le film mais rendait sans doute l’intrigue plus plausible. Alors pour vous rappeler la fin du premier volet, Ana demandait à Christian de lui montrer jusqu’où ça pouvait aller, et le quittait. Le seul point : je l’avais trouvé trop douce dans le film alors que dans le livre, elle était plus virulente avec son va te faire soigner Grey.

Globalement, le synopsis du film

csgdozpvuaakino-jpg-large

« Ana est convaincue que Christian et elle ne sont pas compatibles. Après leur rupture, Anastasia commence à travailler pour une maison d’édition. Mais, Christian réapparaît vite dans sa vie en se rendant a l’exposition de photo de José. Il l’invite ensuite à une soirée à laquelle une personne ayant marqué la vie passée de Christian refait surface. Cependant, leur relation passionnée recommence , mais cette fois-ci, tout sera différent : Christian accepte d’essayer d’avoir pour la première fois de sa vie une relation amoureuse. Néanmoins, leur courte séparation a causé chez le jeune homme des problèmes de confiance et une angoisse permanente. Il lui fait une proposition qu’elle ne peut pas refuser. Christian se dévoile et Ana fait face à des personnes ayant marqué le passé de ce dernier. »

Lire la suite

Peter et Elliott le dragon, un film qui fait passer un message assez fort.

giphy20

Quoi de mieux ce jour de noël que de vous parler d’un film de Disney ? Comme certains le savent j’ai beaucoup aimé les dernières réalisations du studio (Cendrillon, Le livre de la jungle et Maléfique) et vouant un culte (avec Pierre) à Lindsey Stirling, j’étais obligée de regarder ce film. Au début j’avouerai avoir eu quelques réticences car il s’agit là d’un remake d’un vieux film de 1977. Je suis assez sceptique en ce qui concerne les remakes comme celui à venir de Jumanji par exemple. Bien que j’avais globalement apprécié celui de Ghostbusters qui n’est pas aussi bien que le premier MAIS fait bien rire.

Alors pour ceux qui sont comme moi et qui n’ont pas vu le vieux film, Peter et Elliot le dragon, de quoi ça parle ?  

296554
L’affiche de 1977
042288
La version 2016

« Monsieur Meacham est un vieux sculpteur sur bois. Depuis longtemps, il se fait un grand plaisir à raconter des histoires de dragons aux enfants du quartier. Mais sa fille Grace est persuadée que toutes ses histoires ne sont que des contes pour gamins… jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’un mystérieux petit orphelin de 10 ans, nommé Peter. Celui-ci affirme vivre dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Étonnamment, la description qu’il en fait correspond parfaitement à celle qu’en fait le père de Grace dans ses histoires. Avec l’aide de la jeune Natalie — la fille de Jack, le propriétaire de la scierie — Grace est déterminée à en savoir plus sur Peter, de ses origines à son lieu de vie, et percer le secret de son incroyable histoire… »

Lire la suite