(Lecture VO) Dollhouse, ALLYN Anya

Résultat de recherche d'images pour "doll tumblr gif"

Je pense que j’ai tellement de retard dans mes chroniques que je peux chroniquer deux-trois livres par jour pendant un mois sans pouvoir le rattraper. On verra bien. Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un livre que j’ai lu en anglais ayant trop impatiente de le lire (et surtout ne pouvant me l’acheter vu le prix du roman en français). Je veux bien entendu parler de Dollhouse de Anya Allyn, auteure de Lake Ephemeral sorti en 2017 chez les Editions du Chat Noir. Ce livre était parfait pour la saison d’Halloween et j’aurai pu aisément l’inclure dans mon Pumpkin Autumn Challenge (que je suis en passe de foirer) mais je ne l’ai pas fait. Et souvenez-vous, je me suis promis en début d’année de lire au moins un livre VO par mois et force est de constater, même si je ne les chronique pas (dû à mon retard), j’ai plutôt bien réussi cette résolution de début d’année 2017.

L’auteure

Anya Allyn

Mère de quatre enfants, Anya Allyn est auteur des romans pour jeunes adultes.

 

 

 

 

Le résumé

Dollhouse : Le carrousel éternel par Allyn

« Un manoir abandonné au fond d’une forêt. Une maison de poupée remplie de jouets à taille humaine. Et des filles qui se font enlever…

Quand sa meilleure amie Aisha disparaît lors d’une sortie scolaire, Cassie décide de partir à sa recherche, aidée d’Ethan, le petit ami d’Aisha, et de Lacey, leur camarade. À leur tour, les trois adolescents se retrouvent rapidement pris au piège d’un cauchemar surréaliste.

Enfermée dans la Maison de poupée, forcée de se comporter comme un jouet, Cassie doit percer les secrets de cette étrange prison et tenter de s’échapper de ce lieu horrifique avant qu’il ne soit trop tard… »

Lire la suite

Publicités

Wonder Woman: Warbringer, Bardugo, Leigh

Résultat de recherche d'images pour "wonder woman tumblr gif"

Pour ceux qui me connaissent, je suis devenue une grande fan de Wonderwoman après avoir vu le film avec Gal Gadot. Je trouve cette femme magnifique et il faut dire qu’elle porte parfaitement bien le costume de l’amazone. Alors quand j’ai su que Leigh Bardugo (Grisha, Six of Crows dont j’ai déjà fait une critique sur mon blog) allait sortir le premier tome de la quadralogie DC Icons, Wonder Woman : Warbringer, je l’ai précommandé sur Bookdepository et en plus, je l’ai reçu en français dans une mille et livres box. Donc, je l’ai lu et que dire si ce n’est que j’ai beaucoup aimé ! Dans mon précédent article, je n’ai pas présenté de biographie de Leigh Bardugo donc je vais le faire dans celui-ci (car il est fort probable que je lise la suite de Six of Crows ainsi que Grisha dans un futur proche)

L’auteure

Leigh Bardugo

Leigh Bardugo est née à Jérusalem, a grandi à Los Angeles et a fait ses études à la prestigieuse université de Yale.
Elle a travaillé dans la publicité, le journalisme et assouvit sa passion pour le glamour, les goules et les costumes en tant que de maquilleuse à Hollywood. Elle est également chanteuse dans le groupe Captain Automatic. Une vie aux multiples facettes pour cette auteure dont Grisha est la première trilogie.

Le résumé

Wonder Woman : Warbringer par Bardugo

« Quand un bateau explose au large de l’île de Themiscyra, où vivent les Amazones, la princesse Diana enfreint les lois de sa communauté et recueille Alia, une jeune fille de 17 ans comme elle. Mais cette dernière est une Warbringer, une semeuse de discorde sur laquelle pèse une malédiction. Le destin de Diana se trouve lié à celui d’Alia. Un retour aux origines de Wonder Woman. »

Lire la suite

Phobos, DIXEN Victor (coup de ♥)

Résultat de recherche d'images pour "stars tumblr gif"

Etant en weekend, je peux désormais publier quelques chroniques. Durant les deux derniers mois, je ne suis pas mal partie dans les étoiles avec mes lectures. Entre le fait que j’ai lu complètement la saga des chroniques lunaires (sauf Star Above mais ça ne saurait tarder) et Phobos, je dois dire que j’ai eu mon lot d’espace. Aujourd’hui, je reviens pour vous parler du livre de Victor Dixen. En effet, il a une petite histoire. Je l’avais acheté l’année dernière au salon du livre de Montreuil et… je ne l’ai pas lu. Comme tous les livres achetés là-bas d’ailleurs. Je sais, c’est honteux. Et vu la tête des filles au bookclub, je ne pouvais que me lancer dedans avec cependant la consigne « n’en attends pas trop ». Avant que j’en vienne à donner mon avis dessus, parlons un peu de l’auteur.

L’auteur

Victor Dixen

Victor Dixen est un écrivain français.

Né d’un père danois et d’une mère française, il vit, en compagnie de ses parents et de sa sœur, une jeunesse de globe-trotter, avant d’atterrir finalement à Rørvig, au bord de la mer Cattégat, dans le Danemark septentrional.

Enfant, il échappe à la surveillance de ses parents et embarque dans les montagnes russes du plus vieux parc d’attractions du monde, le Tivoli de Copenhague. Sujet à d’étranges insomnies depuis cet incident, il consacre l’essentiel de ses nuits à l’écriture.

Victor Dixen a remporté deux fois le grand prix de l’Imaginaire, catégorie « jeunesse francophone » : en 2010 pour le premier tome de la tétralogie Le Cas Jack Spark, et en 2014 pour le premier tome de la série Animale.

Après avoir passé plusieurs années aux États-Unis et en Irlande, Victor Dixen vit aujourd’hui dans une vieille maison chinoise à Singapour, entouré de livres…

Le résumé

Phobos, tome 1 : Les éphémères par Dixen

« SIX PRÉTENDANTES.
SIX PRÉTENDANTS.
SIX MINUTES POUR SE RENCONTRER.
L’ÉTERNITÉ POUR S’AIMER.

ILS VEULENT MARQUER L’HISTOIRE AVEC UN GRAND H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

ELLE VEUT TROUVER L’AMOUR AVEC UN GRAND A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

MÊME SI LE RÊVE VIRE AU CAUCHEMAR, IL EST TROP TARD POUR REGRETTER. »

Lire la suite