Quand l’amour s’invite à Noël, QUINN Tara Taylor

tumblr_o0g6w5ptop1uv28x7o1_500

Je continue dans ma lancée sur le cold winter challenge puisqu’à l’heure où j’écris ses lignes, il ne me reste que trois ouvrages à lire dans la catégorie magie de Noël. Donc je pense que j’aurai largement le temps de les lire. Mais aujourd’hui, je vous reviens avec une romance fraîche et sans prise de tête puisqu’il s’agit de L’amour s’invite à Noël de Tara Taylor Quinn, qui est sorti tout récemment. La couverture du livre était magnifique, je me le suis donc procurée en ebook pour le lire durant mes congés de fin d’année. Et j’avouerai avoir aimé ma lecture mais sans plus. Je vais vous expliquer pourquoi.

L’amour s’invite à Noël, de quoi est-ce que ça parle ?

9782280362740_w300

« A Noël, tous les miracles sont permis.

Depuis sa plus tendre enfance, Marybeth confie ses joies et ses peines à James, son grand amour épistolaire. Il est la personne qu’elle aime le plus au monde, le seul qui la connaît vraiment, celui sur qui elle peut compter. Mais voilà, James refuse de la rencontrer, de peur de briser la magie qui s’opère entre eux. Aussi est-elle bouleversée lorsque Craig, un séduisant inconnu, fait irruption dans sa vie. Lui, c’est un homme de chair et de sang, qui éveille en elle des sentiments inédits, une attirance irrépressible.
Dès lors, et à mesure que le séjour de Craig se prolonge à L’Orangeraie, sa maison d’hôtes chaudement décorée pour les fêtes, Marybeth est partagée entre les deux hommes de sa vie. Qui de James ou de Craig saura faire basculer son cœur ? »

L’histoire semble toute simple et débute sur un échange de lettres. Le style épistolaire ne m’a jamais dérangé puisque j’ai beaucoup aimé les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos ou encore Les Lettres Persanes de Montesquieu. Mais cet aspect est vite passé à la trappe pour devenir de nouveau romanesque. On suit alors l’aventure de Marybeth qui après avoir perdu sa mère dans des circonstances abominables se voit contrainte d’échanger des lettres avec un petit garçon dans le même cas qu’elle. Ainsi pendant vingt ans et sans se voir, l’héroïne va tout confier à James. Jamais elle ne va se poser la question de le rencontrer, de savoir qui il est, à quoi il ressemble. D’emblée l’histoire perd en crédibilité mais ce qui est d’autant plus risible est sans doute le fait qu’elle n’a jamais eu de copain. Si bien que quand elle rencontre Craig venu par hasard dans son auberge, elle reste réfractaire à toute histoire d’amour. De toute manière cette dernière est impossible puisque l’homme de ses pensées est marié et le roman va s’étendre sur plusieurs années.

qh14c

Le style de l’auteure est très bien mais les personnages ne m’ont pas convaincu du tout. Cependant, je dois souligner le mélange lettres/récit n’est pas sans rappeler La bibliothèque des cœurs cabossés. Mais ce roman a pour moi échoué dans ses tentatives de faire rêver un peu le lecteur. On devine trop rapidement la fin si bien que le récit perd de son charme. Et l’héroïne est profondément agaçante. Je lui ai donc mis la note de 14/20 car j’ai apprécié ma lecture mais sans plus.

Et vous, avez-vous lu ce roman ?

Je vous embrasse.

Que la force soit avec vous.

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s