Du domaine des murmures, MARTINEZ Carole

giphy2

22 chroniques en retard. Je pense que je n’étais jamais allée aussi haut. Bon je compte relire certains tomes comme La Passe-Miroir le tome 2 mais tout de même. Après est-ce que je dois absolument chroniquer tous les livres que je lis ? C’est une vaste question ! Enfin, j’avouerai que je n’ai plus grand-chose à faire de mes journées donc je pourrais essayer d’écrire un minimum. Donc, je fais chauffer le clavier et je vais essayer d’en rattraper quelques-unes car 22, j’ai un peu honte de moi !

Aujourd’hui, je vais vous parler du livre Du Domaine des Murmures écrit par Carole Martinez. J’ai découvert ce livre grâce à Isa de la chaine Isa Naturaltales et il m’a gentiment été offert par Madame Orev dans notre swap (avec une multitude de romans). Je l’ai lu il y a un petit temps donc je vais faire fonctionner ma mémoire à long terme.

Résumé :

couv50068450

« En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son voeu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe… Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et ce souffle l’entraînera jusqu’en Terre sainte. »

 

C’est un roman assez court puisqu’il fait 226 p. Et se déroule à une autre époque. En effet, l’héroïne (NON, je n’écrirai pas son nom) décide de ne pas se marier et de se faire emmurer vivante. Elle veut vivre recluse près de Dieu. Et nous allons assister là à quelque chose d’assez fort. Je vous préviens de suite que ce roman n’a pas été un coup de cœur mais je l’ai tout de même apprécié car j’aime quand ça se passe dans des temps passés. Nous voyons ici une société différente de la nôtre. En effet, maintenant, les femmes ont le droit de choisir avec qui se marier contrairement à ce qu’a vécu la jeune femme. Il y a également une scène que je ne relaterai pas mais qui m’a prise au cœur. Vous savez comment, je suis sensible dans les romans et ça m’a tout simplement dégoûté. Elle passe par des épreuves, a un courage que je n’ai pas et une certaine volonté.

Il ne faut pas oublier qu’à l’époque, les gens étaient plus proches de Dieu que nous ne le sommes puisqu’en 1187 a lieu Les croisades. On y voit partir les proches de la jeune recluse et on assiste à son élévation au rang de sainte. Alors que la pauvre n’a rien demandé, des gens viennent se recueillir devant son tombeau. Ce qui est à la fois beau mais extrêmement dérangeant. On y suit une femme qui vit dans une cellule très petite et on peut parfois être comme elle, prise de claustrophobie. Personnellement, j’ai du mal à supporter les endroits clos. On voit assez de catastrophes dans les ascenseurs et dans des pièces très petites. Donc, je ne me vois pas prendre sa place.

L’aspect que j’ai énormément apprécié aussi est le fait qu’on relate son récit, son combat comme une légende. Comme si le roman était réel. Je lui mets donc la très bonne note de 17/20 et je vous conseille cette lecture. Elle nous fait passer par toutes les émotions : tristesse, dégoût, émerveillement et surtout  en colère.

Enfin, je remercie grandement Madame Orev pour son envoi. Ce fut une très belle découverte. Et je suis certaine que le reste des romans sera aussi merveilleux que celui-ci.

Et vous, l’avez-vous lu ?

Avez-vous des romans du même genre à me conseiller ?

Je vous embrasse !

Que la force soit avec vous !

Tiffanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s